Comme le disait Edouard Claparède : « L’enfant n’est pas un enfant parce qu’il est petit, il est enfant pour devenir adulte ». En effet, c’est un être qui tend vers un développement aussi bien physique que mental. Comme tout être humain, l’enfant est un être psychique et social. Il a une manière propre de penser et d’appréhender le monde qui l’entoure. C’est pourquoi il est essentiel d’analyser son mécanisme psychique. C’est le seul moyen pour nous de bien comprendre ses actes, ses ressenties et ses pensées. Cela permettra d’ailleurs de mieux lui inculquer des valeurs et l’intégrer par conséquent dans la société. Dans cet article, nous nous efforcerons de vous présenter les bases de la psychologie infantile. Des bases dont la compréhension vous aidera à bien éduquer votre enfant et le préparer à la vie en société.

La plasticité de l’enfant

C’est le premier principe qu’il faut retenir ! Un enfant est avant tout ce qu’on fait de lui, il est le reflet de son environnement. En effet, durant ses premières années, l’enfant ne fait qu’intérioriser tout ce qui l’entoure. Il apprend pas à pas à s’adapter au monde, mais encore avec une certaine immaturité physique et psychique. Il prend donc comme repère ce qu’on lui présente et ce qu’il peut percevoir. C’est pourquoi on dit que l’éducation se fait dès le plus jeune âge et qu’il est important de bien l’encadrer à cette période de sa vie.

L’enfance en tant que période d’humanisation de l’enfant

Comme nous l’avons évoqué dans les paragraphes précédents, l’enfant est à la fois un être psychique et social. L’éducation consiste avant tout à le préparer à la vie sociale. C’est donc durant la période de l’enfance que l’on doit lui inculquer les nombreuses valeurs sociales. On lui apprend à dire bonjour, à s’excuser en cas de faute, à dire merci, etc. S’il n’a pas intériorisé toutes ces normes dès son enfance, il peut devenir un être antisocial une fois arrivé à l’âge adolescent ou adulte.

On utilise ici le terme « humanisation » afin de mettre en valeur le côté social et humain de l’éducation que doit recevoir l’enfant. En effet, il ne s’agit pas seulement de développer ses capacités motrices, il faut également lui apprendre à mieux se tenir et à bien se comporter en société. Bref, l’enfance est une période déterminante du développement de la personnalité de l’enfant.

baby-1178575_1920

Le développement psychologique de l’enfant

Tout enfant passe par quelques étapes de développement psychologique. On peut notamment les différencier et les catégoriser dans le temps (0 à 3 ans ; 3 à 6 ans et 6 à 12 ans). Le développement en question concerne avant tout les fonctions motrices et intellectuelles de l’enfant. Elles sont suivies par l’acquisition du langage qui s’opère jusqu’à un certain âge (entre 3 et 6 ans) et le développement affectif, qui se divise lui aussi, en plusieurs phases. Le développement social vient quant à lui en dernier lieu et marque la fin du développement psychologique de l’enfant et le passage à l’adolescence.