Le transat est l’un des incontournables du matériel de puériculture dès les premiers mois de bébé. Il vous permet de poser votre nourrisson en toute sécurité et d’avoir les mains libres. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce siège pour bébé pour l’utiliser dans les meilleures conditions.

À partir de quel âge ?

Un transat adapté, c’est-à-dire avec un réducteur, peut être utilisé pour accueillir un bébé dès sa naissance. Toutefois, lorsque le bébé est si petit, son poids repose sur ses vertèbres lorsqu’il n’est pas sur le dos. Ainsi, au début, placez-le dedans seulement par tranche de 10 ou 15 minutes pour éviter de lui créer des tensions. Il est d’ailleurs aussi conseillé de changer régulièrement les tout-petits de position. L’âge idéal pour commencer à utiliser un transat Béaba est plutôt de trois mois. C’est à cet âge-là que le bébé commence à tenir sa tête et à s’intéresser au monde qui l’entoure.

Jusqu’à quel âge ?

Si votre enfant s’y sent bien, vous pouvez utiliser cet accessoire jusqu’à ses huit ou neuf mois. Mais souvent à cet âge-là, les petits préfèrent passer du temps sur un tapis d’éveil ou à crapahuter sur le sol. Une arche d’éveil peut attirer leur attention. Elle peut ainsi les inciter à attraper de petits objets pour vous permettre d’avoir les mains libres quelques minutes. Les transats semi-assis peuvent également être utilisés pour nourrir votre enfant. Cette solution s’applique généralement avant qu’il ne se tienne suffisamment bien assis pour l’installer dans une chaise haute Kinderkraft.

Transat

Quels sont les critères pour choisir le bon ?

Pour trouver le modèle qui vous convient, demandez-vous d’abord l’usage que vous en aurez. Sera-t-il seulement un élément d’appoint pendant les premiers mois ? Comptez-vous l’utiliser pendant les premières années de votre bout de chou ? Il existe des modèles très simples et basiques. D’autres sont plus élaborés et permettent d’y fixer une arche, d’être balancés d’avant en arrière, d’être remontés jusqu’à sa hauteur… Veillez néanmoins à choisir un transat qui a un réducteur et une sangle de sécurité pour bien maintenir votre enfant.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Pour une utilisation en toute sécurité, ne placez pas votre bébé dans le transat plus de 20 à 30 min d’affilée. Évitez aussi de l’y laisser plus de deux heures par jour. Ne le laissez pas sans surveillance et attachez toujours les bretelles de sécurité. Ne posez le transat qu’à même le sol, jamais sur une table, ni un canapé, ni une commode.

Un transat adapté peut être utilisé dès la naissance et jusqu’à ce que votre enfant préfère être libre de ses mouvements. Pour trouver le bon modèle, vérifiez que votre bébé y sera en sécurité et interrogez-vous sur l’usage que vous en aurez.